Quelques résultats du GIEFS dans le projet MITIMPACT

D’une manière générale , dans le cadre du projet MITIMPACT, les résultats du GIEFS obtenus sur la  période des trois dernières années et de manière interdisciplinaire, comme d’ailleurs, les observations conduites au quotidien par des gestionnaires forestiers , confirment que l’avenir de certains peuplements  forestiers est  compromis, avec des symptômes de dépérissement très marqués , probablement accentués aussi par les sécheresses récurrentes de ces dernières années .

Les résultats du projet Mitimpact montrent clairement que la pollution à l’ozone directement liée aux activités anthropiques a un impact réel sur les écosystèmes forestiers, même situées à grande échelle et dans des sites naturels hyper protégés, loin des grandes agglomérations urbaines.

L’élévation des températures moyennes qui  se poursuit avec les changements climatiques, accroît   la transformation en ozone des oxydes d’azote et des composés organiques volatils (COV) issus des activités anthropiques. L’évolution du climat et notamment les épisodes successifs  de forte chaleur et de moindre humidité vont favoriser le développement de cette pollution photochimique.

Les équipes des structures de la  recherche forestière s’attachent déjà à trouver de nouvelles essences de remplacement plus résistantes et  pour celles en place, à adapter les modes de gestion  des peuplements  à ces contraintes et incidences climatiques (par ex : les densités à conserver  en regard de l’éclairement et de la ressource en eau  des sols).

Des cartes interactives élaborées par le GIEFS à destination du grand public permettent de visualiser ces résultats :

Lien de ces cartes interactives:

http://mitimpact.com/maps/map-mitimpact.html

http://www.mitimpact.com/maps/mercantour.html